Comment ne pas tomber enceinte ?

Nous savons que la nature dans sa perfection a créé des processus physiologiques délicats, mais parfaitement opérationnels, attribuant à chaque organisme des temps et des performances idéaux. Même pour la phase de conception, il y a une fenêtre temporelle, appelée période fertile.

Ces jours sont considérés comme les plus appropriés pour une recherche active de la grossesse afin d’optimiser les possibilités de conception. Mais quels sont les bons jours pour tomber enceinte ? Il est très important de pouvoir les identifier correctement, surtout pour les couples qui sont à la recherche d’une future grossesse depuis un certain temps.

Lire également : Comment voir s'il s'agit d'un garçon ou d'une fille ?

Afin de pouvoir identifier le plus précisément possible ces jours, le calcul de la période de fertilité est la première étape éclairée qui, combinée à la fréquence des relations optimales, le choix d’un mode de vie sain et une réduction significative des sources de stress, peuvent ont un effet positif sur les possibilités de réussir une grossesse.

A voir aussi : Quelle crème dois-je utiliser sur une cicatrice après une opération ?

Le meilleur moment pour tomber enceinte

Le meilleur délai pour tomber enceinte est pendant la période de fertile qui dure normalement environ 2 à 3 jours par mois. Pour un calcul correct des jours fertiles, il est important d’analyser la régularité du cycle menstruel afin de pouvoir identifier clairement la phase ovulatoire.

Théoriquement, le cycle menstruel et l’ovulation doivent être caractérisés par un délai défini, mais en réalité, ils varient d’une femme à l’autre et sont souvent conditionnés par des facteurs externes tels que le stress ou la fatigue.

Les jours fertiles peuvent donc ne pas coïncider avec les calculs théoriques et l’ovulation, qui survient normalement 13 à 15 jours avant le début du flux menstruel, peut muter la cadence en fonction de la durée du cycle lui-même.

Pour maximiser les chances de concevoir et d’identifier correctement les jours fertiles, il faudra en savoir plus sur votre cycle menstruel, en les identifiant de durée et de fréquence.

Un cycle menstruel peut durer de 21 à 40 jours. Le flux régulier s’avère être d’environ 28 jours, avec une durée du débit pouvant aller de 3 à 7 jours.

Cependant, beaucoup de femmes voient une durée plus longue, donc si elle s’avère différente d’un mois à l’autre, la période fertile peut varier d’environ une semaine entre les cycles, ce qui rend difficile l’identification correcte du meilleur moment pour rester.

Comment calculer la période fertile naturellement ?

Calculer la période fertile et identifier les jours appropriés pour tomber enceinte sont souvent le résultat d’évaluations minutieuses et de techniques à effectuer avec patience et constance. Naturel pour faire ce calcul et les trois plus utilisés sont :

Méthode Ogino-Knaus

L’Ogino-Knaus. il s’avère être l’une des méthodes les plus populaires pour calculer la période fertile. Pour identifier la fenêtre fertile, la méthode repose sur un calcul statistique dans le but d’identifier la période pendant laquelle l’ovulation doit se produire. Selon Ogino-Knaus, il faudrait soustraire 14 jours de la date présumée de la future menstruation, permettant ainsi d’identifier le jour central de la phase ovulatoire.

Compte tenu de la condition préalable absolument incertaine selon laquelle la date correcte du prochain cycle est connue, cette méthode n’est pas fiable et éventuellement applicable, sous réserve de réserve, uniquement aux femmes ayant des règles régulières.

Méthode Billings

La méthode Billings, également connue sous le nom de méthode d’ovulation Billings, consiste à identifier les jours fertiles et non fertiles par observation et à évaluer l’apparence de la glaire cervicale. En fait, ce dernier, proche de l’ovulation, apparaît plus fluide et filamenteux, tandis que les jours moins fertiles, il s’avère beaucoup plus dense.

Les conditions préalables à la mise en œuvre de cette méthode sont principalement basées sur la capacité de la femme à connaître de manière optimale les signaux de son corps et ceux typiques de l’ovulation. Même cette méthode ne s’avère pas efficace à 100% et fiable en tant que technique. Calcul et identification de la période fertile.

Température basale

Cette méthode identifie les jours considérés comme fertiles sur la base de la mesure de la température basale de la femme au moment du réveil ou, cependant, à mesurer tous les jours en même temps.

Le critère est basé sur le fait qu’en théorie, la progestérone, après l’ovulation, provoque une élévation de la température corporelle jusqu’à 0,5 degré mais, à la place, en raison de la dégénérescence du corps luteum, diminue avec l’arrivée du cycle menstruel.

Puisque la température corporelle peut être influencée par des nombres non identifiables, cette méthode, ainsi que les autres méthodes naturelles dédiées à la mesure de la période fertile, ont une valeur absolument indicative.

Tests d’ovulation

Il existe de nombreux tests urinaires sur le marché qui peuvent être très précis pour prédire le jour de l’ovulation et Ils vous permettent donc d’identifier facilement le moment où vous avez des rapports sexuels.

Aidez les jours fertiles

Certes, identifier la période fertile avec des méthodes naturelles peut être un bon point de départ pour les femmes qui veulent activement chercher la maternité. Il est important de rappeler que même des actions positives telles que : éliminer le stress, adopter des modes de vie sains, opter pour une alimentation équilibrée aideront le bien-être psycho-physique des femmes à augmenter les chances de conception les jours fertiles. Pendant la recherche active de la maternité. En fait, il est important de ne pas être stressé par l’identification difficile. De jours fertiles et encore moins orienter toutes les relations dans les relations présumées. Au lieu de cela, il sera pro actif d’opter pour une plus grande fréquence de relations au cours du mois en faveur de la relaxation émotionnelle, qui aura également des effets positifs sur le nombre de spermatozoïdes.

En fait, il est prouvé que la fréquence des relations a également une valeur importante dans la réalisation de la conception. Il sera plus efficace d’avoir des rapports sexuels fréquents à un rythme optimal tous les deux jours, car l’abstinence sur 5 jours peut nuire à la conception. Ainsi, avec une plus grande conscience et armé d’espoir et de positivité, il est important de profiter de la recherche de la maternité avec passion, en excluant autant que possible les délais stressants et les mauvaises habitudes.

Show Buttons
Hide Buttons