Comment calmer naturellement une crise d’anxiété ?

Les crises de panique et les crises d’anxiété sont de graves problèmes qui touchent un nombre croissant de personnes. Ces expériences sont tellement traumatisantes qu’elles ne peuvent pas être facilement oubliées.

Les 13 remèdes contre les crises de panique et les crises d’anxiété : que faire et comment les reconnaître

Les crises anxieuses se développent principalement au début de l’âge adulte ou de l’adolescence et en même temps que la prise de responsabilités en raison du stress et du stress.

Lire également : Comment renforcer les ligaments ?

Il peut arriver que certaines personnes soient parfois prises par de telles attaques, en raison d’une source stressante qui entraîne des réactions d’anxiété aiguës. À tendance à s’éloigner de la source qui a causé le stress, en essayant de créer un environnement positif et favorable, vous pouvez avoir une régression progressive jusqu’à sa disparition complète.

Comment reconnaître les symptômes des attaques de panique ?

Les symptômes des crises de panique, que ces attaques soudaines de peur peuvent survenir, sont multiples, profonds et vraiment lourds tant physiquement qu’émotionnellement.

A lire également : Quel analgésique pour vos dents ?

La présence de ces symptômes entraîne souvent une profonde terreur liée à la peur que cela ne se reproduise, ce qui engendre une nouvelle détresse. Ce cercle vicieux risque de se transformer en cage capable de piéger l’individu dans ses craintes en provoquant un tremblement de terre intérieur continu.

Sur le plan émotionnel, il y a une très forte perception de l’angoisse, de la contrariété et du sentiment de devenir fou. Physiquement, d’autre part, le corps réagit par une série de symptômes qui sont généralement les suivants :

    • douleur thoracique associée aux palpitations et à la tachycardie ;
    • sensation d’étouffement, difficulté à respirer ;
    • vertiges sévères, sensation de perte de conscience, tremblements ;
    • rougeur concentrée zone thoracique et faciale associée à une augmentation de la transpiration et à de graves changements de la pression et de la température corporelle

Que faire pour éviter les crises de panique ?

Il existe un certain nombre de comportements associés aux crises de panique qui affectent souvent radicalement la personne qui en souffre. En fait, il peut arriver que l’on soit complètement isolé en évitant de se rendre dans un lieu public, en essayant de s’éloigner de tous les événements sociaux ou, au contraire, que la peur se développe pour rester seule.

Certaines attitudes, parfois instinctives, peuvent aggraver les choses, comme faire semblant d’aller bien. En fait, il est toujours préférable de déclarer votre état émotionnel et de se concentrer sur votre émotivité.

Nous pouvons plutôt adopter une série de comportements et d’attitudes qui peuvent nous aider dans la vie quotidienne et pendant la crise :

Apprendre à accepter l’attaque de panique et l’insomnie peut atténuer momentanément la situation

C’est l’attitude la plus correcte, car aucun d’entre nous n’est en mesure de l’arrêter avec la seule volonté. Il est donc important de comprendre, de reconnaître les signaux et de pouvoir les gérer au mieux, peut-être en répétant des phrases qui ont un pouvoir relaxant pour nous ;

Respirez lentement et limitez l’hyperventilation

Dans de nombreux cas, des réactions respiratoires similaires à celles induites par l’hyperventilation surviennent pendant la phase aiguë. Il est essentiel d’avoir une respiration diaphragmatique, c’est-à-dire une respiration dans laquelle l’air est fait pénétrer lentement dans la partie inférieure des poumons ;

Restez calme et essayez de garder le contrôle

Essayer autant que possible de détendre les parties du corps que vous contracter plus. Les mains, les pieds et le cou ont tendance à être impliqués.

Soyez conscient de ce qui s’est passé

Revivre le souvenir de l’attaque de panique dans les endroits où elle s’est produite peut parfois être très difficile. Il faut faire face à sa peur progressivement, en essayant de revenir là où tout s’est passé.

Remèdes naturels contre les attaques de panique

Pour prévenir et contrer les symptômes des crises de panique, certains bons remèdes que la nature nous offre peuvent nous aider, tels que : en recourant à l’homéopathie, en utilisant des huiles essentielles ou des fleurs de Bach.

Maintenir une bonne nutrition

L’hypoglycémie est l’une des premières causes physiologiques de crise de panique, c’est pourquoi il est important de maintenir le taux de glycémie constant tout au long de la journée. Aliments riches en grains entiers peuvent nous aider grâce à la présence de fibres. De plus, elles constituent une alternative viable aux pâtes et au pain blanc.

Tous les sucres blancs, édulcorants et jus de fruits emballés doivent être évités, car ils favorisent les poussées glycémiques. Vous devez donc préférer les sucres crus et le miel. Même les saucisses, la viande rouge et le porc doivent être éliminés avec toutes les substances qui stimulent le système nerveux comme le café, le chocolat et le thé. L’idéal serait de combiner à volonté des glucides dérivés de grains entiers, d’aliments protéinés, de fruits et de légumes.

L’utilisation des huiles essentielles

L’huile essentielle de camomille, si elle est inhalée, est capable de calmer les gens colériques et impulsifs et surtout d’apaiser les crises de panique. Il est capable de favoriser l’équilibre intérieur et son action antispasmodique. Favorise la relaxation des muscles tendus. Son action apaisante est capable d’aider les personnes colériques et impulsives à ne pas réagir exagérées par rapport au contexte. Il favorise l’équilibre intérieur ; il aide à élaborer des expériences physiques et psychiques. Ses propriétés le rendent particulièrement adapté au stress, à l’agitation, aux maux de tête, à l’insomnie, aux crises anxieuses et aux troubles du sommeil chez les enfants.

L’huile essentielle de Melissa a une forte action sur le système nerveux, elle convient donc particulièrement aux personnes souffrant de crises de panique associées à une nervosité récurrente. En combinant quelques gouttes d’huile essentielle de menthe ou de citron, nous pouvons améliorer son effet et créer un mélange qui ramènera la bonne humeur.

Les fleurs de Bach contre l’anxiété et le stress

Dans ce cas, l’attaque de panique est considérée comme une réponse. Du corps à un problème émotionnel et intérieur profond. Pour cette raison, je recommande de m’appuyer sur un fleuriste qui peut choisir la ou les fleurs qui conviennent le mieux à votre vie émotionnelle du moment. Au lieu de cela, pour apaiser l’attaque de panique dans la phase aiguë, vous pouvez utiliser le Rescue Remedy, qui donnera un effet calmant instantané, agissant de façon symptomatique. Son utilisation est simple, il faut mettre 4 gouttes de Rescue Remedy dans un verre d’eau tout en sirotant tout lentement, jusqu’à ce que vous vous sentiez plus calme. L’autre possibilité est l’association de Rock Rose et Cherry Plum en plaçant 2 gouttes chacune dans un verre d’eau.

Le passiflore contre les troubles anxieux

La passiflore est généralement utilisée à la fois pour les troubles d’origine nerveuse et pour les douleurs à l’estomac et aux intestins, en particulier pour crampes gastriques calmes et palpitations intenses. Les fleurs et les feuilles de cette plante peuvent même constituer une alternative naturelle viable aux médicaments anxiolytiques sans créer de dépendance. Au cas où nous sommes à un moment où notre esprit fonctionne trop, ce qui nous conduit à un état d’anxiété qui perturbe notre sommeil, nous pouvons le prendre la nuit précédant le sommeil afin de réduire l’excitation et la nervosité en exploitant son pouvoir sédatif.

La mélisse contre le stress

La mélisse peut freiner les symptômes de la crise de panique grâce à son action sédative et nous aide à rendre le corps plus résistant aux sources de stress. Il est essentiel de ne pas exagérer les doses (600 mg) afin de ne pas risquer d’avoir l’effet inverse. Il est généralement associé à d’autres herbes calmantes pour améliorer son efficacité. Certains d’entre eux sont généralement valériane ou camomille.

Aubépine pour l’irritabilité

L’aubépine est un support fondamental pour la crise de panique et est capable de soulager l’anxiété et l’irritabilité qui en découle. Ses propriétés le rendent particulièrement adapté aux sujets hautement émotionnels, précisément parce qu’il est capable de contrôler le syndrome d’anxiété. Si l’attaque de panique suit des palpitations, l’utilisation de l’aubépine peut nous aider à réduire la fréquence cardiaque en le ramenant à des niveaux normaux.

Show Buttons
Hide Buttons