Comment le percarbonate de soude peut aider à nettoyer et à prolonger la durée de vie de votre culotte menstruelle

Le percarbonate de soude est un produit naturel dont les vertus sont innombrables. À la fois dégraissant, protecteur et nettoyant ce produit est tout à fait indiqué aussi bien pour l’entretien que pour le nettoyage de votre linge. Mais comment utiliser le percarbonate de soude pour nettoyer une culotte menstruelle ? Alors, pour mieux vous éclairer, nous vous présentons ci-dessous les informations relatives à l’utilisation du percarbonate de soude sur le linge.

Qu’est-ce que c’est que le percarbonate de soude ?

Le percarbonate de soude est un produit dérivé des substances naturelles à savoir : l’eau la craie et le sel. Il ne contient ni chlore ni phosphate et se présente sous la forme de poudre blanche. Pour cela, le percarbonate de soude est caractérisé comme étant un produit écologique.

A lire également : Étranger : est-il possible d’avoir un acte de naissance français ?

Encore appelé percarbonate de sodium ou eau oxygénée, le percarbonate de soude diffère du bicarbonate de sodium. En réalité, contrairement au bicarbonate de soude, le percarbonate n’est pas utilisé en cuisine. Il est plutôt  utilisé pour l’entretien et le ménage dans la maison.

Comment laver sa culotte menstruelle avec du percarbonate de sodium ?

Contrairement aux simples vêtements, les culottes menstruelles nécessitent un grand soin. Pour cela, il est primordial de bien les laver et les conserver avant et après l’arrivée des règles menstruelles. Le percarbonate de soude, reconnu comme un agent blanchisseur et désodorisant est une solution idéale pour maintenir la blancheur de culotte, mais aussi pour éliminer tous les microbes présents. En effet, le percarbonate de soude peut facilement enlever les taches tenaces de sang éventuel.

A découvrir également : Le fer : qu’est-ce que c’est ?

Pour réussir à nettoyer une culotte menstruelle à l’aide de percarbonate de soude, plusieurs solutions s’offrent à vous.

a pair of underwear sitting on top of a wooden floor

Lavage en machine

La première consiste à utiliser le percarbonate pour le lavage en machine des culottes menstruelles. Dans ce cas précis, le concerné est tenu de mesurer le dosage du percarbonate de soude pour éviter que son linge ne soit détruit. Pour les culottes menstruelles sans tâches, il est conseillé d’ajouter à la machine une cuillère à soupe de percarbonate de soude. Par contre, pour les culottes menstruelles avec des tâches de sang ou autre veuillez rajouter deux cuillères à soupe de percarbonate de sodium. Retenez que le percarbonate de sodium devient actif à une certaine température. Alors, veuillez régler la machine à une température avoisinant 50°C.

Lavage à la main

La deuxième possibilité est celle du lavage à la main. Ici, le concerné doit se munir d’un grand récipient propre. Une fois le récipient trouvé, versez-y 4 litres de l’eau chaude à 50°C. En considérant comme dosage une cuillère à soupe de percarbonate de sodium pour un litre d’eau, rajoutez 4 cuillères à soupe de percarbonate de sodium. Mélangez le tout et lorsque le percarbonate est complètement dissout, trempez-y vos culottes menstruelles. Au bout de trente minutes, frottez soigneusement les culottes et puis rincez abondamment à l’eau.

Si malgré cette technique, les tâches sont encore présentes, n’hésitez pas à coller une pâte de percarbonate de sodium (mélanger le percarbonate de soude avec un peu d’eau afin d’obtenir un mélange visqueux) sur la partie tâchée. Laissez reposer 1heure et frottez délicatement. Une fois que vous utilisez cette technique de lavage, assurez-vous de sécher les culottes menstruelles au soleil.