Comment le stress peut-il affecter votre santé et votre état de santé ?

Le stress représente une forte proportion des consultations chez les médecins. Ce mal touche un large public sans distinction de sexe, d’âge et de niveau social. Pourquoi le stress affecte-t-il tant de personnes ? Pourquoi a-t-il des répercussions graves sur notre état de santé ?

Les deux phases du stress

Le stress est une réponse tout à fait normale de l’organisme lorsque l’homme fait face à une contrainte, une agression ou tout évènement inquiétant. L’organisme déclenche tout une série de réactions pour maîtriser la situation. La première phase est la phase d’alarme. Pendant cette phase, l’organisme réagit par une stimulation des glandes surrénales. Ces dernières sont censées libérer de l’adrénaline afin que l’être humain puisse réagir automatiquement face aux problèmes. On note une augmentation du rythme cardiaque de même que celui de la tension artérielle. La contraction de certains muscles est aussi notifiée suivie par la libération de glucose dans le sang.

A voir aussi : Les problèmes de santé selon l'âge : une analyse des besoins spécifiques de chaque tranche de vie

La deuxième phase est celle de la résistance. Au cours de cette phase, l’organisme libère d’autres hormones telles que les endorphines, la dopamine, la sérotonine et le cortisol. Le cortisol permet de réguler la tension artérielle, le système cardiovasculaire et le système immunitaire. Les endorphines assurent le bien-être, la dopamine garantit le plaisir et la sérotonine favorise l’apaisement puis sommeille. Tout est mis en place pour que l’individu retrouve son calme. Dès lors que la situation est calmée, une réaction de détente s’enclenche.

Lorsque le stress affecte notre santé et notre état de santé

Dans certains cas, le stress dure plus longtemps ou est trop répétitif. Alors, une troisième phase se déclenche, on parle de la phase d’épuisement. Ici, les hormones à l’origine du stress sont produites presque continuellement. L’organisme consacre donc trop d’énergie à cette production et les excédents agissent négativement. Par exemple, le cortisol peut finalement bloquer la mise en place de nouveaux neurones dans l’hippocampe, ce qui entraîne une dépression. Si le stress est trop important, on note le dysfonctionnement de plusieurs organes et systèmes.

A voir aussi : Quand utiliser la crème au cicalfate ?

Les maladies liées au stress

Plusieurs maladies sont associées au stress. On a par exemple le syndrome métabolique qui est dû à une sécrétion prolongée de glucocorticoïdes et de catécholamines. Ce syndrome regroupe l’hypertension artérielle, la résistance à l’insuline, l’obésité abdominale, la résistance à l’insuline, etc. Le stress est également source : des maladies cardiovasculaires, des troubles musculosquelettiques (TMS), des dépressions, des anxiétés, des incidents de travail, des troubles hormonales, des pathologies de la grossesse, des troubles de fertilités, des problèmes de sommeil, des pertes de cheveux, des problèmes de digestions, des rhumes, des poussées d’acné, des changements de poids, des maux de tête fréquents, des urticaires, etc.