Sécurité sanitaire globale : le rôle des professionnels de la santé

Le concept de « sécurité sanitaire », initialement axé sur la sécurité des soins et des produits de santé, s’est progressivement élargi. Il englobe désormais l’ensemble des risques d’origine humaine ou naturelle pouvant menacer la santé humaine. En tant que professionnel de la santé, votre rôle est essentiel. Que vous travailliez en milieu urbain ou en établissement, votre proximité quotidienne avec les patients vous confère la capacité de détecter rapidement des événements présentant un risque pour la santé. Vous pouvez ainsi réagir immédiatement afin de protéger la santé des populations.

Approche pluridisciplinaire

La sécurité sanitaire englobe la sécurité et la gestion des risques liés à la santé, comme son nom l’indique. C’est une préoccupation d’intérêt public et générale qui requiert des ressources humaines et financières significatives. Cette discipline est nécessairement pluridisciplinaire et aborde des enjeux qui dépassent les frontières traditionnelles des États-nations. La Pharmavigilance assure la sécurité des patients en surveillant et en gérant les risques liés à l’utilisation des produits de santé.

A voir aussi : Pour quelles raisons faut-il refaire sa flore intestinale ?

Assurer la santé de vos patients grâce à des actions concrètes

La détection et la notification d’événements sanitaires indésirables aux autorités compétentes. La mise en œuvre de mesures visant à préserver la santé de vos patients. Cela s’accomplit notamment par la promotion et l’application de recommandations sanitaires. Cela s’accomplit également par la dispensation de soins.

Les risques sanitaires abordés comprennent :

A voir aussi : Compléments alimentaires : Les différents types de formats les plus courants

  • Les risques infectieux transmissibles entre individus ou d’origine alimentaire, animale ou environnementale.
  • Les risques liés à l’environnement et au climat, tels que la pollution et la canicule.
  • Les risques associés aux produits de santé ou de consommation, incluant les effets indésirables et les ruptures d’approvisionnement.
  • Les risques liés aux pratiques professionnelles, tels que le mauvais usage des médicaments et les infections associées aux soins.
  • Les risques naturels, comme les inondations, les cyclones et les séismes.
  • Les risques technologiques, incluant les accidents industriels et nucléaires.
  • Les accidents collectifs, tels que les accidents de transport collectif.
  • Le risque terroriste et les cybermenaces.

Notifier un danger pour la santé collective

Les professionnels de la santé occupent une position importante dans l’identification, la collecte et la prévention des événements sanitaires indésirables. Les signalements qu’ils soumettent sont cruciaux pour faire progresser la compréhension des risques, en particulier ceux liés à l’utilisation de produits ou aux actes médicaux. Ces rapports contribuent à assurer la sécurité des patients, des usagers et des membres du corps médical en mettant en œuvre des mesures préventives.

Qu’il s’agisse d’un événement grave ou inhabituel survenu dans le cadre de la prise en charge d’un patient, d’une maladie à déclaration obligatoire ou de tout autre incident indésirable, le signalement offre aux autorités sanitaires la possibilité de mettre en œuvre des mesures de santé publique urgentes et adaptées. 

En parallèle, il permet d’apporter un soutien aux professionnels de la santé. Il permet également de mettre en place des mesures de gestion visant à réduire le risque de récurrence de l’événement signalé.

En outre, le processus de signalement contribue à assurer une surveillance épidémiologique efficace. Il oriente ainsi les politiques publiques de prévention. Il favorise l’amélioration continue du système de santé dans l’intérêt des patients. Il le fait en créant un environnement propice à la sécurité et à la qualité des soins.