Comment fluidifier le sang naturellement ?

Souhaitez-vous fluidifier votre sang ? Pour cela, plusieurs techniques existent et s’offrent à vous. Elles permettront à ce précieux liquide corporel de traverser aisément vos vaisseaux, car en cas de coagulation du sang, votre santé sera en danger. Pour éviter de vous retrouver dans une telle situation, découvrez ici les différentes astuces pour réussir votre démarche.

Mangez des poissons ou l’huile de poisson

Le poisson est naturellement un aliment fluidifiant le sang. Il contient de la graisse polyinsaturée. Cette enzyme vous aide à limiter les risques liés aux pathologies cardiovasculaires. Optez par exemple pour le saumon, la sardine ou le hareng. Ces derniers détiennent des nutriments très bénéfiques pour le sang.

A découvrir également : Problème d'érection : Cause et traitement naturels

En réalité, ces aliments ont des Oméga 3. Ceux-ci contribuent à la réduction du taux du cholestérol dans votre organisme. Ils favorisent également la réduction de la quantité de lipides et protègent vos vaisseaux.

Dans ces conditions, vous semblez à l’abri des caillots de sang et la circulation devient plus fluide. Vos artères et veines se sentent libérées afin de fonctionner normalement. Mangez-en donc constamment pour que votre organisme parvienne à synthétiser facilement les nutriments.

Lire également : Comment puis-je me permettre un psy ?

Consommez de l’ail et l’oignon

L’ail et l’oignon font partie de la famille des alliacés comme l’échalote. La consommation de ces légumes bulbes peuvent vous aider à fluidifier votre sang. En effet, ils ont des propriétés efficaces contre l’élimination des déchets toxiques présents dans votre organisme. Ce sont ces déchets qui obstruent les vaisseaux et empêchent la circulation normale des hémoglobines.

Ainsi, les graisses lourdes n’effectuent plus leur apparition ou n’arrivent pas à se développer. Lorsque vous mangez ces aliments, vous évitez les risques de thrombose veineuse. Les possibilités de voir la formation d’un caillot sanguin paraissent énormément faibles.

Si vous éprouvez des difficultés à en consommer tout cru, n’hésitez pas à en mettre dans vos plats. Écrasez-les simplement ou découpez-les frais dans vos différentes sauces.

Nourrissez-vous d’aliments antioxydants naturels

Afin de fluidifier votre sang, optez pour les produits consommables tels que :

  • la myrtille ;
  • le cassis ;
  • la framboise.

Ces aliments contiennent des antioxydants naturels encore appelés les polyphénols, les flavanols ou les bioflavonoïdes. Ils semblent importants pour la parfaite circulation interne. En effet, ils contribuent au renforcement et à la dilatation des parois des vaisseaux sanguins.

Les légumes, les raisins, la pomme et le thé vert jouent également le même rôle. Grâce à leurs différentes propriétés, ils permettent à votre organisme d’éliminer les lipides. Ceux-ci peuvent épaissir votre sang.

Adoptez les vitamines et les sels minéraux

Afin d’éviter que les plaquettes s’agrègent, consommez régulièrement les vitamines E. Elles fluidifient efficacement le sang et empêchent l’obstruction des vaisseaux. Elles dégradent les protéines qui favorisent la coagulation. Pour cela, mangez quotidiennement des œufs, les légumes verts, les germes de blé, les noisettes, etc.

Ces aliments vous aideront à dilater les veines afin de permettre à votre sang de circuler librement et correctement. Par ailleurs, mettez dans vos plats des champignons, des lentilles ou des abats de dinde ou de poulet. Ils contiennent du zinc et du sélénium.

Conclusion

Voici comment vous pouvez fluidifier votre sang naturellement. N’oubliez pas aussi de pratiquer régulièrement des exercices physiques pour oxygéner les hémoglobines. Pour tout conseil supplémentaire, n’hésitez pas à consulter votre spécialiste de santé.

Show Buttons
Hide Buttons