Le fer : qu’est-ce que c’est ?

Definition

Le fer est un oligo-élément indispensable à notre organisme, présente en tant que trace dans l’organisme, il est absorbable à travers notre alimentation et ne peut être synthétisé par notre organisme. Il existe d’ailleurs deux types de fer, le fer héminique et non héminique, le premier se trouve dans les viandes et le deuxième plutôt dans les oeufs et légumes. Le fer héminique que l’on trouve dans l’hémoglobine est cependant plus absorbable et grande quantité dans notre organisme. Il est présent partout dans le corps et cela s’explique en grande partie par tous ses bienfaits.Ces bienfaits indispensables sont les suivants :

  • Il permet la synthétisation de l’hémoglobine présente dans le sang et permet le transport de l’oxygène à travers tout l’organisme.
  • Il permet aussi la synthétisation de la myoglobine présente dans les muscles et qui sert au bon fonctionnement du stock d’oxygène
  • Joue un rôle dans les défenses immunitaires et le fonctionnement du système nerveux, ce qui permet à l’organisme de ne pas tomber malade.
  • Enfin, il aide à la production de l’adénosine triphosphate (ATP) , première source d’énergie du corps.

Bienfaits et méfaits

Le corps humain contient en moyenne 2,5 g de fer pour une femme et 4g de fer pour un homme.Il existe plusieurs types de carence en fer, celle d’une absorption basse en fer et celle dont les causes d’un taux de ferritine bas. Une carence en fer, peut provoquer d’ailleurs une maladie grave qui est l’anémie. La quantité de fer dans le sang étant insuffisante pour la production d’hémoglobine dans le sang, l’oxygène est donc mal transporté et en petite quantité et cela crée une difficulté à respirer au moindre effort et une fatigue constante chez les personnes en carence.

A lire également : Comment renforcer les ligaments ?

Mais trop de fer est aussi un problème. Bien que réguler normalement par le corps en fonction de sa présence dans l’organisme, le fer peut être toxique pour l’organisme. Un surplus de fer peut entrainer ainsi une augmentation de maladies grave qui touche les organes vitaux de notre corps.

Risque de cancer, cirrhose, diabète ou encore des maladies cardiovasculaires peuvent être des conséquences d’une intoxication par le fer. En général cette sur absorption de fer est dû à la présence d’un sur plus anormale de ferritine, la protéine qui permet le stockage du fer dans les cellules de notre corps. Cela entrainant une hémochromatose. Il faut cependant relativiser et noter que les individus ont beaucoup plus tendance à avoir des carences en fer qu’un surplus. Il est cependant déconseillé de prendre des compléments en fer sans avoir consulté un médecin du fait du surplus nocif que le fer peut entrainer.

A découvrir également : Pourquoi suivre des blogs sur la thématique santé et beauté ?

Où le trouve-t-on ?

Le fer se trouve donc dans l’alimentation, plus particulièrement dans la viande rouge, la volalile, les fruits de mer et le poisson sous forme héminique et non héminique à la fois et dans les légumes verts, œufs et fruits sous formes non héminiques.L’absorption du fer sous forme héminique se fait en général à 25% et celui non héminique à 5%. Certains éléments comme les protéines ou la vitamine c en particulier permettent une meilleure absorption du fer. A contrario certains éléments peuvent diminuer ou empêcher l’absorption de fer comme les tanins qui sont présents dans le thé, café ou encore la bière.