Les résines de CBD : comment tirer le meilleur parti de leurs effets potentiels ?

Les produits dérivés du CBD ou cannabidiol connaissent aujourd’hui un véritable engouement. Ce succès résulte des promesses d’effets thérapeutiques spectaculaires sans les inconvénients du tétrahydrocannabinol (THC), le principal composant psychoactif du cannabis. Parmi cette myriade de produits, les résines de CBD  occupent une place de choix. Il est le concentré le plus riche en cannabinoïdes. Ces résines sont obtenues en compactant puis chauffant des feuilles et fleurs de chanvre riche en CBD. Leur taux de CBD peut atteindre deux à trois fois supérieurs aux fleurs, ils n’échappent pourtant pas aux interrogations qui entourent l’ensemble des produits dérivés du cannabis. En effet, si de nombreuses études précliniques rapportent des bienfaits potentiels du CBD dans de nombreux domaines, peu d’études cliniques rigoureuses permettent aujourd’hui de conclure avec certitude à leur efficacité réelle.

Les effets potentiels des résines de CBD 

Les résines de CBD peuvent atténuer efficacement certains symptômes comme la douleur chronique, les crampes menstruelles ou les nausées. Elles agissent sur le système endocannabinoïde du corps humain. Les concentrations élevées de CBD dans les résines permettraient également de soulager l’anxiété et la dépression. Les résultats sont probants chez les patients souffrant de troubles anxieux ou dépressifs. Les résines CBD haut de gamme pourraient, par ailleurs, réduire la fréquence et l’intensité des crises épileptiques. Elles contribuent à atténuer certains symptômes de maladies neurodégénératives.

Lire également : Quel est le meilleur moment pour prendre des compléments de collagène ?

Pour soulager douleurs et inflammations

Les propriétés antidouleur et anti-inflammatoires du CBD en général sont bien documentées dans la littérature scientifique. Grâce à leurs taux élevés de CBD qui peuvent atteindre 70%, les résines semblent particulièrement intéressantes pour lutter contre des douleurs chroniques. Cela concerne : 

  • les douleurs neuropathiques ; 
  • les douleurs rhumatismales ; 
  • les migraines. 

Elles inhibent la perception douloureuse à différents niveaux du système nerveux, mais aussi en modulant la réponse inflammatoire impliquée dans certaines formes de douleurs.   

A lire aussi : Comment apprendre le nom des orteils pour votre prochaine course de pieds nus

Plusieurs témoignages de patients souffrant de fibromyalgie, d’arthrite ou de névralgies rapportent une réduction significative de leurs douleurs après avoir consommé des résines CBD. Certains spécialistes estiment même que les résines s’avèrent plus efficaces que d’autres formes de CBD dans l’atténuation de certaines douleurs chroniques. 

Contre l’anxiété et la dépression

De nombreuses études ont démontré les effets anxiolytiques et antidépresseurs du CBD en général. Les résines riches en CBD pourraient avoir un impact encore plus marqué sur les symptômes anxieux ou dépressifs. Certains patients atteints de trouble anxieux généralisé ou de dépression rapportent ainsi une amélioration significative de leur état après la prise de résines de CBD. Ils décrivent, notamment, une réduction de l’inquiétude excessive, de l’irritabilité, de l’agitation mentale ainsi qu’une humeur plus stable et positive. Les résines de CBD peuvent aussi favoriser une meilleure qualité de sommeil, en réduisant l’anxiété liée à l’insomnie et en potentialisant les effets des neurotransmetteurs impliqués dans l’endormissement. Ce sommeil réparateur peut à son tour avoir un effet positif sur l’anxiété et la dépression. 

Dans l’épilepsie et autres pathologies

Une méta-analyse a montré que le CBD pouvait réduire significativement les tremblements et la rigidité musculaire associés à la maladie de Parkinson. Les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes du CBD pourraient là aussi contribuer à son efficacité potentielle. Il convient toutefois de garder à l’esprit que les recherches sur les résines de CBD – qui concentrent davantage l’action du cannabidiol – restent encore préliminaires et doivent être consolidées. Une utilisation prudente et encadrée de ces concentrés de CBD – en complément des traitements conventionnels – semble aujourd’hui la plus raisonnable. 

Limites et précautions d’usage

Si les résines de CBD suscitent autant d’espoir thérapeutique, c’est aussi en raison des limites actuelles de la recherche sur ce produit. Très peu d’études cliniques rigoureuses ont réellement été menées sur les résines de CBD elles-mêmes. La plupart des recherches portent sur le CBD de manière générale, sans distinguer ses différents produits dérivés. Les résines, par leur plus forte concentration en CBD, peuvent avoir des effets plus rapides. 

Par ailleurs, comme pour l’ensemble des produits à base de CBD, il n’existe aujourd’hui aucune donnée fiable permettant d’établir des dosages optimaux pour chaque pathologie ou symptôme. Les doses efficaces et la tolérance varient grandement d’un individu à l’autre, nécessitant une approche personnalisée. Des interactions médicamenteuses sont également possibles entre les résines de CBD et certains médicaments. Elles concernent principalement ceux métabolisés par le foie via le même système enzymatique que le CBD. 

Ces limites mettent en évidence la nécessité d’une utilisation prudente et informée des résines de CBD, de préférence encadrée par un professionnel de santé au courant de la médication du patient. Ces concentrés de CBD ne doivent en aucun cas se substituer aux traitements conventionnels lorsque ceux-ci s’avèrent réellement nécessaires. 

Conseils d’utilisation des résines de CBD

Choisissez de préférence des résines bio, certifiées et traçables, issues de producteurs contrôlés. Leur qualité et leur composition sont, en effet, essentielles à leur efficacité et leur innocuité. Commencez ensuite par de faibles doses, autour de 5 à 10 mg de CBD par jour, en augmentant progressivement en fonction des effets observés. La tolérance aux résines étant individuelle, une montée en charge lente permet de déterminer votre seuil optimal.

En cas d’utilisation au long cours, n’hésitez pas à associer les résines de CBD à d’autres approches thérapeutiques, qu’elles soient naturelles ou médicales. Le cannabidiol doit rester un complément, et non un substitut aux traitements conventionnels dans les indications où ceux-ci ont prouvé leur efficacité. Il est d’ailleurs crucial de demander l’avis de votre médecin traitant avant d’utiliser du CBD. Il pourra ainsi suivre votre état de santé tout en déterminant les éventuelles interactions médicamenteuses. Son accompagnement vous offre la possibilité de tirer pleinement des avantages des résines de CBD en toute sérénité.

Surveillez attentivement l’apparition d’effets indésirables et l’évolution de vos symptômes. Si vous constatez un changement ou d’autres résultats, veuillez en informer votre médecin traitant. Il est tout aussi nécessaire d’être attentif aux effets secondaires. Des examens approfondis permettront de régler le bon dosage des résines de CBD. Malgré leur réputation « miracle », elles ne conviennent pas à tous et ne guérissent aucune pathologie. Une utilisation raisonnable et critique est donc essentielle pour exploiter au mieux leur potentiel sans s’exposer à des déconvenues. Vous devez même vous documenter sur ces produits avant de vous en servir.