Quelles sont les différences entre une prothèse dentaire et un dentier ?

On entend souvent parler de prothèse dentaire ou de dentier pour remplacer nos dents. Ces termes sont indifféremment utilisés dans le langage courant, et pourtant il existe quelques différences entre ces deux dispositifs. Focus avec le Dr Issembert, orthodontiste dont vous découvrirez les prestations sur son site https://www.orthodontiste-paris.fr/.

Qu’est-ce que la prothèse dentaire ?

Destinée à remplacer une ou plusieurs dents, la prothèse dentaire nous aide à mastiquer les aliments dans de bonnes conditions. Elle nous permet aussi d’avoir une élocution normale. Sa pose répond également à des besoins esthétiques, puisqu’elle nous aide à retrouver un beau sourire. Il en existe deux grandes familles :

A lire aussi : Quels sont les bienfaits du CBD ?

  • les modèles amovibles
  • les systèmes fixes.

Les prothèses amovibles

Les prothèses amovibles sont des dispositifs comportant des dents artificielles. Placées sur la gencive ou bien maintenues par une ou plusieurs dents, elles peuvent être enlevées à l’envi.

Le support imitant la gencive et le palais est moulé dans de la résine d’acrylique dentaire tandis que les dents sont en résine ou en céramique. Ce dernier matériau bénéficie d’un rendu très naturel, toutefois la résine se distingue par sa durée de vie exceptionnelle.

A lire aussi : Qu'est-ce que l'anémie microcytaire ?

La prothèse amovible peut être partielle, c’est-à-dire ne comporter qu’une ou quelques dents. Une prothèse complète, aussi connue sous le nom de dentier, remplace toutes les dents d’une mâchoire. Elle se maintient sur la gencive grâce à l’effet de succion provoqué par la salive.

Son entretien consiste à la nettoyer quotidiennement, idéalement avec une brosse et un produit adapté après chaque repas.

Une prothèse temporaire peut vous être proposée en attendant la mise en place d’un bridge définitif.

Les prothèses fixes

Les prothèses fixes sont retenues sur les dents ou implantées dans la gencive. Il en existe plusieurs types.

La couronne : elle consiste à restaurer une dent qui ne peut plus être soignée avec de la résine. La couronne sera confectionnée sur mesure et collée sur la dent. Le résultat est très réaliste. Elle permet de mastiquer et de redonner son attrait esthétique à votre dentition.

Le pont ou bridge : un pont ou un bridge permet de combler la partie édentée entre deux dents. Celui-ci est constitué d’une charpente sur laquelle on fixe les dents artificielles ou couronnes. Cette prothèse sera ensuite collée aux dents piliers ou scellée avec un ciment. Le pont peut être retenu par un ou deux implants dentaires si les dents naturelles ne sont plus à même de le supporter.

L’implant : il consiste à fixer une vis en titane dans l’os. Celle-ci jouera le rôle de la racine de la dent et servira donc de support à une couronne. Le titane faisant preuve d’une bonne biocompatibilité, il ne risquera pas d’être rejeté par le corps. Il interviendra également dans un processus d’ostéointégration dans les semaines qui suivront l’implantation. Enfin, l’implant peut également servir de point d’ancrage à un dentier.

L’onlay : ici, une couronne sur mesure restructure et complète la partie cassée ou abîmée d’une dent. Il est mis en œuvre sur ses faces extérieures.

L’inlay a pour objectif de combler une zone intérieure de la dent.

Les prothèses combinées

Une prothèse est qualifiée de combinée si elle est formée d’implants fixes qui serviront d’attache à une prothèse amovible.

Pour conclure, le dentier fait donc partie des prothèses amovibles. Il vous offre un confort d’utilisation maximal lorsqu’il est bien réalisé. Il est également préconisé si vous ne souhaitez pas encore recourir aux implants. Votre dentiste vous conseillera sur la meilleure solution de reconstitution dentaire. Rassurez-vous : celle-ci sera indolore, non envahissante pour des résultats exceptionnels.