Santé sécurité intérim : les complémentaires santé pour les intérimaires

Selon la loi du travail, chaque employeur se doit de mettre en place un système permettant aux salariés et aux intérimaires d’accéder à une complémentaire santé obligatoire. Ce système permet de couvrir les frais de santé non pris en charge par la Sécurité Sociale. Ce qui permet aux intérimaires de mieux faire face aux dépenses de santé, en particulier celles liées à l’optique et à la dentaire.

Santé sécurité intérim : les garanties des complémentaires santé pour les intérimaires

Les complémentaires santé pour les intérimaires sont couvertes à hauteur de 50 % par l’entreprise de travail temporaire. Bien que les intérimaires puissent y souscrire librement dès leur première mission, la complémentaire santé devient automatiquement obligatoire après 414 heures de travail sur les 12 derniers mois. Il en est de même pour les intérimaires en CDI et ceux ayant signé un contrat long de trois mois et plus. Allez sur le site web pour se renseigner davantage sur les conseils relatifs à la sécurité et à la santé des intérimaires.

A voir aussi : Le cannabidiol, une substance naturelle très intéressante

Les avantages apportés par les complémentaires santé pour les intérimaires

Nombreuses sont les avantages apportés par les complémentaires santé pour les intérimaires. Les cotisations de base sont plus abordables grâce à la participation de votre employeur à une hauteur de 50 %. La couverture automatique commence dès la première heure travaillée pour les intérimaires en CDI ou en mission de trois mois et plus. 

Les cotisations sont fixées en fonction des heures payées uniquement. À cela s’ajoute le maintien des droits de santé, deux mois après la mission. Autrement dit, même si vous n’êtes plus en mission, vous pouvez encore bénéficier d’une couverture pendant deux mois sans pour autant participer à la cotisation. Dans certains cas, le maintien peut même s’étendre sur cinq mois, par exemple : 

Lire également : Les bienfaits de l'exercice physique sur la santé

  • En cas de chômage
  • En cas d’arrêt maladie
  • En cas de congé de maternité

Le principe de la complémentaire santé pour les intérimaires

Tout comme les salariés, les intérimaires se doivent de veiller à leur santé pour pouvoir réaliser correctement leurs missions. Compte tenu des spécificités du travail en intérim, il importe de proposer une complémentaire santé sur-mesure. 

Toute entreprise de travail temporaire est dans l’obligation de s’affilier avec une complémentaire santé pouvant répondre aux exigences fixées par la Branche du travail temporaire. Les garanties minimales de ce type de complémentaire santé sont fixées par l’accord collectif obtenu par cette dernière.

Peu importe l’organisme choisi, la complémentaire santé pour les intérimaires est en mesure de fournir une couverture santé. Ensuite, chaque organisme est libre de proposer des options supplémentaires pour les travailleurs temporaires. D’ailleurs, la Branche du travail temporaire propose à tous les professionnels de l’intérim de souscrire à des options en fonction de leurs besoins. 

Toutefois, il existe des exceptions relatives à l’accès à la complémentaire santé pour les intérimaires. En effet, les travailleurs temporaires sont libres de rester affiliés à la complémentaire santé solidaire ou CSS, si leur niveau de revenus le permet, sachant que la CSS est destinée aux travailleurs à revenus modestes. L’affiliation à la mutuelle intérimaire est aussi optionnelle pour les personnes disposant déjà d’une couverture par une autre mutuelle (par exemple par celle de leur conjoint).