Acquisition d’une pharmacie d’officine, l’enjeu capital pour le pharmacien

L’acquisition d’une pharmacie d’officine n’est pas une tâche facile. Pour le pharmacien qui décide d’acheter un tel commerce, cela nécessite une bonne préparation, notamment en raison de la législation dans le domaine de la pharmaceutique. Dans cet article, nous vous donnerons quelques conseils qui pourront vous aider dans votre recherche de l’endroit idéal où investir et comment savoir si le processus d’acquisition se passe bien ou non.

Les prérequis pour faire l’acquisition d’une pharmacie d’officine

L’industrie pharmaceutique étant très réglementée, il ne vous est possible d’acheter votre propre pharmacie que si vous remplissez certaines conditions légales. Vous devez avoir acquis au moins six mois d’expérience professionnelle et être titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie.

A voir aussi : Qu'est-ce que le cancer agressif ?

Pour exercer au sein de votre propre pharmacie d’officine, vous devez être inscrit à l’Ordre national des pharmaciens et répondre à certaines exigences morales. Vous ne pouvez pas non plus être atteint d’une pathologie ou d’une infirmité qui rendrait dangereuse le fait d’exercer la profession.

Vendre ou acheter une pharmacie est un processus qui peut s’avérer long et un parcours parfois semé d’embûches. Cependant, il est possible de se faire aider par des spécialistes dans le domaine des transactions pharmaceutiques avec des enseignes à l’image du Cabinet Plumecocq. Vous aurez avec un tel cabinet toute l’aide nécessaire pour votre cession ou acquisition dans les Hauts-de-France ainsi qu’une liste de pharmacies à vendre dans le Nord Pas-de-Calais accessible sur cette page.

A lire également : Comment résilier sa mutuelle santé Unéo ?

Lors de la vente d’une pharmacie, veillez à ce que l’acheteur remplisse les conditions évoquées plus haut. Il doit avoir le diplôme et l’expérience minimale que nous avons mentionnés ci-dessus mais ne peut aussi être titulaire que d’une seule pharmacie d’officine à la fois.

Les différentes étapes pour acheter une pharmacie

L’acquisition de votre officine passe par plusieurs étapes que nous allons détailler ensemble ci-dessous.

La négociation du prix de vente

Après vérifié les prérequis du côté du vendeur, l’acheteur négocie le prix et les conditions de paiement pour le fonds de commerce, des locaux ainsi que les stocks de médicaments.

On notera que les contrats de travail en cours sont automatiquement transférés avec le fonds de commerce de la pharmacie d’officine et que le personnel ne peut pas être licencié. De la même manière que pour les contrats de travail, le contrat d’assurance est lui aussi automatiquement transféré lors du rachat de la pharmacie.

La promesse de vente

À partir du moment où le prix de cession a été fixé, c’est le moment de passer à la signature de la promesse de vente. Le compromis de vente peut, tel que défini par le vendeur engager les deux parties. C’est une façon de faire particulièrement courante dans le cadre des transactions des officines.

Le prix de vente et les modalités de paiement, l’engagement du vendeur et de l’acheteur, les recettes et bénéfices de la pharmacie sur les trois dernières années ainsi que sa situation locative et l’état civil du vendeur sont les informations qui doivent figurer dans la promesse de vente.

L’acte de vente définitif

Suite à la signature de la promesse de vente, c’est au tour de l’acte de vente définitif de venir clôturer la cession de l’officine. Ce document est soit signé devant le notaire soit contresigné par un avocat et donne lieu au paiement du prix fixé pour la cession.