Comment envoyer son arrêt de travail à son employeur ?

L’arrêt de travail est une situation qui survient occasionnellement en cas d’accident professionnel ou autre. Si vous ne travaillez pas à votre propre compte, vous devez impérativement faire parvenir votre arrêt de travail à celui qui vous emploie. Toutefois, que vous soyez dans le privé ou le public, l’arrêt de travail est transmis de différentes manières et à différents endroits.

Par courrier à la Caisse primaire d’assurance maladie

Comme énoncé plus haut, l’arrêt de travail est une période d’inactivité suite à un accident professionnel, une maladie, ou même une grossesse. Si vous travaillez dans le privé, vous devez envoyer votre arrêt maladie à votre employeur par la Caisse primaire d’assurance maladie.

A lire également : Professionnels de santé : à quel moment se former durant sa carrière ?

Dans ce cas, les moyens pour transmettre votre arrêt de travail demeurent les mêmes, comme partout ailleurs. Généralement, il vous faut récupérer l’adresse postale de la CPAM. Si vous ne savez pas où la trouver, vous pouvez vous renseigner auprès des services de sécurité sociale ou sur le site web des organismes de sécurité sociale. Une fois que vous aurez l’adresse postale, envoyez votre arrêt de travail à votre employeur.

Cependant, les professionnels qui travaillent à leur propre compte ne sont pas laissés pour compte. Si vous faites partie de cette catégorie de travailleurs, vous devez également envoyer votre arrêt de travail à la CPAM pour obtenir une prise en charge. Assurez-vous de faire parvenir le document par courrier postal à la CPAM la plus proche de votre résidence.

A découvrir également : Externalisation facturation et télétransmission : pourquoi Izyfact ?

Par courrier à votre administration

Contrairement aux travailleurs du secteur privé, si vous travaillez dans le secteur public, vous devez plutôt faire parvenir votre demande à votre administration. Pour ce faire, vous devez également envoyer le document par courrier postal à l’adresse de votre administration. En réalité, la politique de dématérialisation des administrations n’offre pas la possibilité de le faire par courrier électronique.

Il en est ainsi pour garantir une certaine efficience dans le traitement et pour des raisons de sécurité. Néanmoins, cela pourrait bien être possible dans les prochaines années. Pour en savoir plus, vous pouvez demander directement à votre employeur ou à votre service administratif. Pour l’instant, contentez-vous d’envoyer votre arrêt de travail par courrier.

En outre, puisqu’il s’agit d’une démarche administrative, il vous faudra patienter quelques jours avant de pouvoir toucher les indemnités. Très souvent, le délai d’attente varie entre 48 et 72h ouvrables. Passé ce dernier, vous recevrez automatiquement les fonds par virement bancaire ou selon le moyen de paiement renseigné à la sécurité sociale.

Par mail ou document scanné à votre administration

En temps normal, il n’est pas possible de faire parvenir votre arrêt de travail par mail à votre employeur. Cependant, ce mode d’envoi était autorisé exceptionnellement pour des circonstances fortuites. Il l’était notamment durant la période de confinement, les administrations étant toutes fermées.

Aussi, est-il possible d’envoyer une copie scannée de votre acte d’arrêt de travail par mail à votre administration ou votre employeur. Il est quand même préférable et d’ailleurs recommandé d’envoyer également une copie par courrier postal. En effet, le document scanné envoyé par email ne possède aucune valeur juridique et pourrait bien faire invalider votre requête.

Alors, pour rester à l’abri de toute déconvenue, veillez tout simplement à envoyer une copie de votre arrêt de travail par lettre postale. C’est un menu sacrifice pour garantir le versement de vos indemnités. Si vous êtes une personne à mobilité réduite, demandez de l’aide à un proche. Il pourra vous aider pour l’envoi de votre arrêt de travail.

Que vous soyez travailleur indépendant, du privé ou du public, vous devez envoyer un arrêt de travail à votre employeur. L’envoi se fait généralement par lettre postale. Et pour garantir une preuve juridique en cas de litige, il est prudent d’envoyer le courrier en suivi avec l’option accusée de réception. Dès lors, il vous faudra attendre 48h au moins avant de pouvoir recevoir vos indemnités. Par ailleurs, assurez-vous également de faire parvenir votre arrêt de travail dans un délai de 48 h suivant votre inactivité.