Froid aux fesses : quelles en sont les origines possibles ?

En France comme dans le reste du monde, le froid aux fesses touche un grand nombre de personnes. Peu connu du grand public, le mal à l’appellation loufoque ne cesse de se répandre dans l’Hexagone. Qu’est-ce que le froid aux fesses ?

Quelles sont ses causes ? Comment peut-on le soigner ou l’éviter ? Cette rubrique apporte des éléments de réponse à toutes vos interrogations.

A découvrir également : Comment choisir sa cure anti-âge ?

Froid aux fesses : de quoi s’agit-il exactement ?

Deux compréhensions s’opposent quand on parle de froid aux fesses. Chez certains, le froid aux fesses est un mal qui se manifeste par le gel des fesses.

Il fait notamment des ravages durant l’hiver, détruisant le confort de ses victimes. Lorsqu’il est très prononcé, le froid aux fesses peut causer des bleus, des rougeurs, voire des douleurs.

A lire aussi : Comment lutter efficacement contre les caries ?

Pour d’autres, le froid aux fesses est une autre appellation du syndrome des fesses mortes. Ce syndrome se manifeste par l’engourdissement des muscles des fesses et des douleurs dorsales. On l’appelle aussi la fessalgie. Quelle que soit la compréhension qu’on en a, le froid aux fesses peut avoir de multiples causes.

La mauvaise circulation sanguine : principale cause du froid aux fesses

Les causes du froid aux fesses sont parfois plus graves qu’on ne le pense. Dans certains cas, le mal est causé par une mauvaise circulation sanguine. Lorsque les vaisseaux des muscles fessiers ne sont pas correctement irrigués, un engourdissement peut se provoquer.

Sur la durée, les fesses deviennent froides et des marques y apparaissent. Il convient de savoir que la mauvaise circulation sanguine peut aussi favoriser l’apparition des cellulites. Cela explique pourquoi la plupart des personnes victimes du froid aux fesses développent des cellulites sur leurs fesses.

Froid aux fesses : quelles en sont les origines possibles ?

Bonne nouvelle, d’autres causes moins graves peuvent être à la base du développement du froid aux fesses. Il s’agit d’ailleurs du cas de figure le plus fréquent.

Froid aux fesses : attention aux habitudes quotidiennes

Au quotidien, beaucoup de personnes ne prêtent pas attention à leurs habitudes. À la maison comme au bureau, on adopte beaucoup la position assise. Ce qu’on ignore, c’est que garder cette position pendant longtemps peut causer des douleurs importantes. On parle notamment du syndrome des fesses mortes.

Une position assise prolongée entraîne une raideur musculaire au niveau des fesses. Plus longtemps vous restez assis, plus vous avez donc de chances de ressentir des douleurs. Vous gagnerez donc à prêter attention à vos habitudes quotidiennes, car elles peuvent être les origines du froid aux fesses.

Froid aux fesses : nos conseils pour lutter contre ce mal

Si vous souffrez de froid aux fesses, vous serez heureux d’apprendre qu’il est possible de lutter contre ce mal. Pour prévenir les douleurs dues à la raideur musculaire des fessiers, adoptez une position droite lorsque vous vous asseyez. Veillez aussi à vous lever et à vous dégourdir les jambes chaque deux heures.

N’hésitez pas à faire de l’exercice pour vous bouger. Durant la saison froide, contrôlez votre circulation sanguine avec l’intervention d’un professionnel. Vous pouvez également prendre des conseils experts pour faciliter la circulation sanguine.

Attention aussi à vos choix de vêtements pour ne pas vous exposer au gel. En tenant compte de tous ces aspects, vous pouvez facilement venir à bout du froid aux fesses.